Financer son projet e-commerce : 5 options de choix

En tant qu’entrepreneur, si vous souhaitez lancer votre projet d’e-commerce, il est crucial de trouver le financement. Il vous sera impossible de réaliser votre stock de marchandise dans le cas contraire. Comment faire pour financer son projet de commerce électronique ?

Demander un crédit bancaire

Pour ouvrir une boutique e-commerce, vous pouvez vous tourner vers certains établissements qui proposent des prêts à cette fin. Malheureusement, les banques ont encore un regard très vague sur cet aspect. C’est la raison pour laquelle elles ne sont pas toutes en mesure de vous proposer une telle offre. Si vous avez de bonnes relations avec la banque et avec votre conseiller, vous pouvez bénéficier d’un prêt à une certaine hauteur.

L’avantage ici, c’est que vous pourrez disposer des ressources financières de façon immédiate. Il faudra aussi veiller à ce que le taux d’intérêt ne soit pas beaucoup trop élevé. C’est pour cela qu’il est préférable de se tourner vers d’autres institutions, telles que ArgentDirect.

Bénéficier des subventions publiques

Si l'option d'obtenir un prêt rapide pour son projet e-commerce avec ArgentDirect ne vous intéresse pas, vous pouvez vous tourner vers les subventions publiques. Ce sont des aides financières qui sont accordées aux entrepreneurs qui débutent dans ce domaine. Elles peuvent également être accordées aux sociétés qui ont l’intention de développer leurs activités.

Il va de soi qu’elles octroient ces emprunts sous certaines conditions. Nombreuses sont les subventions publiques que vous pouvez choisir. Vous pouvez par exemple bénéficier de celles destinées aux créateurs d’entreprise, aux dirigeants et aux repreneurs.

Penser à l’autofinancement

Se lancer dans l’e-commerce nécessite un investissement. La meilleure solution pour le trouver consiste à réaliser des économies. Dans le cas où vous êtes salarié, vous pouvez en réaliser pendant un an afin de disposer d’un capital pour commencer. Il est aussi une option d’effectuer des emprunts auprès de vos amis ou de votre famille. Dans le cas où vous êtes déjà entrepreneur, la solution la plus recommandée est de réduire vos charges, vos dépenses et d’entreprendre des investissements. Vous pouvez pour cela demander à votre comptable s’il est possible de réaliser cette démarche.

Opter pour le crowdfunding

Financer son projet avec le crowdfunding est aujourd’hui en vogue. Le crowdfunding consiste à trouver des investisseurs au sein des particuliers. Il s’agit d’un système participatif qui a connu une grande évolution entre 2015 et 2016. Il nécessite que vous expliquiez et que vous mettiez votre projet sur une plateforme qui y est dédiée. Vous devez également mentionner le budget nécessaire pour entamer les activités.

En dehors de cela, vous devez réaliser un baromètre de cadeau. Les investisseurs seront plus incités à investir pour recevoir une certaine contrepartie. Celle-ci peut varier d’une carte de fidélité à la réception d’un produit. Vous pouvez même proposer certains voyages, des dîners avec les fondateurs ou encore la visite de votre local.

Chercher des investisseurs

Vous pouvez aussi faire appel à des Business Angels. Ce sont généralement des investisseurs ou des entrepreneurs qui se proposent de financer une partie ou la totalité de votre projet. Leur objectif est d’aider les porteurs de projets en espérant disposer d’une contrepartie rémunératrice. Toutefois, vous devez vous assurer de leur proposer des garanties solides.

Si cet article vous a plu, partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.