Quels sont les outils essentiels du référenceur ?

Il est évident que les meilleurs référenceurs ont pour principal atout, leurs longues années d’expérience. Néanmoins, pour plus d’efficacité, il leur faut en plus, des outils essentiels à l’exercice de leur fonction. Netlinking, optimisation, analyse technique et sémantique et bien d’autres sont autant d’options qui ont été rendues possibles par les outils de référencement. Suivez le guide afin de savoir lesquels de ces nombreux outils sont essentiels au référenceur.

Les principales missions du référenceur

L’origine de cette profession se trouve dans les agences qui ont fait du référencement leur spécialité. Ces agences qui ne s’occupaient que de la création et de l’administration de sites internet sont peu à peu devenues des agences-conseils. De nos jours, les sociétés ont en leur sein, une escouade de référenceurs. Cette disposition trouve sa source dans le fait que la toile ne cesse de se développer. Il en est de même pour le commerce en ligne qui est une activité en plein essor.

Améliorer la visibilité de ses sites, c’est le but de tout entrepreneur ou de toute entreprise qui se veut compétitive. Pour y parvenir, il est important de faire appel à un référenceur web. Ce dernier se doit de faire en sorte que votre plateforme internet soit bien valorisée pour plus de visibilité sur les différents moteurs de recherche. Ainsi, l’internaute est réorienté vers la plateforme après avoir tapé un groupe de mots clés bien précis. Le référenceur doit pour cela, définir la tactique adéquate en se basant sur divers outils qui lui permettront d’étudier certains facteurs comme :

  • Les mots clés les plus souvent utilisés par les visiteurs,
  • Les thèmes propres aux articles ou aux sites les plus visités,
  • Les chiffres qui détaillent le nombre de visiteurs sur la plateforme,
  • etc.

En fonction des résultats observés, le référenceur peut prendre des mesures afin d’orienter le contenu en faisant le choix des mots clés appropriés. Le référencement est alors naturellement amélioré par les articles rédigés par le rédacteur web et la page gagne plus de visiteurs.

Les outils les plus importants pour le référenceur

Afin de rendre une plateforme web plus visible, le référenceur a besoin d’utiliser les bons outils SEO. Analyse technique, étude des mots clés, manœuvre des liens, positionnements, crawl, statistiques, rapports d’analyses, audits SEO, tout y passe. Tous ces outils ont leur particularité et exercent une tâche bien définie. Ils sont donc regroupés par catégories et seulement cinq de ces catégories sont essentielles à la fonction du référenceur.

La première est celle des outils d’audit SEO. L’ensemble des professionnels du référencement en sont pourvus. Ils servent à analyser la qualité de l’optimisation sur une plateforme en prenant en compte un grand nombre de variables. Ce type d’outils permet de vérifier si la tactique commerciale employée pour la plateforme a le succès escompté.

La seconde regroupe les outils de positionnement. Grâce à eux, il est possible de suivre le positionnement de la plateforme ainsi que les mots clés. Ils s’appuient pour ce faire, sur les textes rédigés sur le site web. La troisième catégorie est celle des crawlers de plateforme. Ces outils SEO ont la faculté de repérer les éléments qui, sur les moteurs de recherche, peuvent nuire au bon référencement du site web.

La quatrième catégorie englobe celle des outils qui, comme ceux de Google, sont spécialement destinés à évaluer la plateforme, son audience et son trafic. Quant à la cinquième, il s’agit de celle des outils permettant de déterminer si le référencement est performant. Le processus permet de s’informer sur la vitesse de chargement et bien d’autres détails techniques.

Quelques exemples d’outils du référenceur

Il existe un large éventail de programmes informatiques pour chacune de ces catégories d’outils. Certains sont disponibles gratuitement, mais pour d’autres, il va vous falloir débourser de l’argent.

  • Woorank, Google Search Console ou Seolyzer sont parfaits pour l’analyse des moteurs de recherche. Ils noteront les visites et ils vous permettront de trouver comment indexer idéalement la plateforme web.
  • Google Analytics, Quantcast ou AWStats sont faits pour suivre les audiences et le trafic.
  • SEO Hero Ninja ou Positeo évaluent l’exposition de la plateforme en comparaison avec d’autres.
  • Majestics SEO et Gephi repèrent les trames introduites sur la plateforme et alertent sur le positionnement des concurrents.
  • aHref et l’outil d’analyse SEO 1.fr permettent, tout comme SEMrush, d’auditer le site. Ils aident aussi à examiner la qualité du contenu web.

Cette liste est bien entendu non exhaustive. En fonction de votre budget, de l’usage et de vos besoins, vous pouvez en trouver davantage.

Si cet article vous a plu, partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.