Infogérance serveur dédié ou cloud : quel coût prévoir ?

La délégation de la gestion d’un service via l’infogérance serveur dédié et l’usage de cloud a aujourd’hui le vent en poupe. En plus d’être des solutions pratiques, ce sont également des alternatives plus avantageuses à bien des égards. Mais combien prévoir pour en bénéficier ?

Combien prévoir pour disposer d’une infogérance serveur dédié 

Le prix d’un service d’infogérance dédié dépend du type d’infogérance que vous voulez avoir. D’ailleurs, sur le marché, vous pouvez choisir entre toute une panoplie de service d’infogérance dédié. Si vous choisissez une offre d’infogérance ponctuelle, vous serez généralement fracturé à l’heure.

La mission du prestataire pour l’infogérance sera alors payée suivant un devis et une heure de travail précise. Selon les entreprises, le service coûte entre 50 et 75 euros selon la nature du travail. Par contre, si vous voulez jouir d’une infogérance totale, vous aurez un devis détaillé en fonction de vos besoins.

En outre, en optant pour une infogérance serveur dédié, sachez que bon nombre d’entreprises proposent des garanties pour le montant de leurs prestations. En effet, ils tentent de maintenir la stabilité des prix de vos serveurs dédiés et tiennent compte de la fluctuation du prix de l’euro/dollar.

Un service d’infogérance de serveur 24/24 peut alors vous coûter entre 150 à 190 euros par mois. Pour une infogérance d’architecture virtualisée 24/24, vous pourrez être emmené à régler un montant variant de 175 à 225 euros/mois.

Dans ce sens, notez que ces tarifs sont dégressifs selon la quantité de serveurs dédiés à infogérer. Sinon, notez que le prix de ce service informatisé repose sur les propositions de chaque distributeur. En effet, vous pouvez faire des bonnes affaires avec une entreprise et devoir payer un prix fort avec un autre.

Pour éviter de se faire avoir, mieux vaut recourir en amont à un comparateur d’infogérance serveur dédié. Vous pourrez ainsi demander des devis et comparer librement.

Les facteurs influents sur le tarif d’une infogérance serveur dédié

Outre le service global qui accompagne les services d’infogérance serveur dédié, vous pourrez être tarifié pour d’autres critères. En effet, les mises à jour, les choix ainsi que l’installation d’un serveur dédié peuvent être payés en sus.

Selon les entreprises, un forfait de mise à jour Linux sur service dédié coûte de 490 à 520 euros. Et si vous voulez choisir et installer un serveur dédié, vous devez payer entre 690 et 720 euros selon les entreprises.

Mais vous pourrez également rencontrer des entreprises qui proposent un forfait complet, en forme de kit ou de service clé en main. À titre d’exemple, vous n’aurez plus à payer pour des services en sus, mais le forfait mensuel ou annuel regroupe la totalité de vos requêtes.

À titre d’illustration, pour un forfait d’infogérance serveur clé en main, sans surcroît, l’équipe d’ingénieurs de l’entreprise de votre choix prend en charge l’exploitation et l’infogérance serveur au complet : OVH, Online, AWS Amazon, Gandi, A1and1, etc.

Ce service complet peut vous revenir à 1400 à 2000 euros.

À quel prix profiter du cloud ?

Généralement, vous n’êtes pas contraint de payer pour des options de stockage en ligne gratuit. Toutefois, une fois que vous avez atteint une limite imposée par les développeurs, vous devez payer une certaine somme pour l’espace de stockage.

Dans ce sens, vous avez le choix entre un paiement annuel ou bien mensuel pour les services de cloud computing que vous utilisez. Toutefois, notez que ce tarif repose essentiellement sur certains critères afférents au type de cloud que vous utilisez.

Dans ce sens, si vous dépassez la limite de l’utilisation libre d’un cloud gratuit, vous devez payer entre 5 à 15 euros selon les solutions de stockage en ligne gratuit. Pour un cloud privé, il faudrait prévoir de 1812 à 3800 euros selon les services inclus.

Et pour bénéficier d’un cloud hybride, qui soit dit en passant est l’apanage des grandes entreprises actuelles, vous devez payer plus de 3500 euros par mois. De plus, certains prestataires proposent un devis personnalisé pour déterminer en amont votre facture mensuelle ou annuelle.

Les critères qui influent sur le prix d’un accès au cloud

Le prix d’un cloud en particulier tient principalement du type de cloud que vous choisissez. Pour un cloud public, à titre d’illustration, vous serez contraint de payer selon le volume de données que vous décidez de stocker ou exploitez sur le serveur.

Pour un cloud privé, les coûts de l’installation du serveur restent relativement onéreux. En effet, en tant que client, vous avez un accès direct à votre cloud, mais vous devez installer au préalable des serveurs qui peuvent être gérés par un prestataire extérieur.

Les moyens financiers et logistiques demeurent ainsi conséquents. Après, pour disposer d’un cloud hybride qui regroupe à la fois un cloud privé et public, vous devez débourser une somme importante, mais vous disposerez d’avantages plus nombreux.

Si cet article vous a plu, partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.